Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film d'animation : Où est Anne Frank ! [2021], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 11 décembre 2021 à 09h00

Au nom d'Anne

Critique de la version française

Mélanger fantastique et la tragique histoire d'Anne Frank et sa famille était un pari assez audacieux tant le sujet des crimes contre l'humanité nazis est on ne peut plus sérieux. Un pari néanmoins tenté par Ari Folman dans Où est Anne Frank !

C'est en 2008 que le monde a découvert le cinéaste israélien Ari Folman grâce à son incroyable et percutant documentaire d'animation autobiographique Valse avec Bashir. Il enchaîna ensuite avec Le Congrès en 2013, film de science-fiction mélangeant animation et prises de vues réelles avant de se faire plus discret en travaillant notamment pour la TV israélienne. On le retrouve donc en 2021 avec Où est Anne Frank !, œuvre assez singulière qu'on imagine très importante pour lui étant donné que ses parents ont survécu à l'enfer des camps. Le projet vient en fait du Fonds Anne Frank (jadis créé par son père Otto Frank) en partenariat avec des organismes internationaux tels que l'UNESCO et d'autres associations dédiées à la mémoire de la Shoah. Le film devient ainsi une coproduction internationale entre la Belgique, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas et Israël via plusieurs studios d'animation comme de productions comme Le Pacte qui distribue le film en France. Une œuvre internationale ayant comme première langue l'anglais puisque l'objectif est clairement de la rendre la plus accessible possible notamment vers un public d'adolescents.

Le film commence de nos jours alors qu'une énorme tempête secoue Amsterdam où est situé le lieu où la famille d'Anne Frank s'était réfugiée, une grande maison transformée en musée (la Maison Anne Frank). A l'intérieur, l'orage va briser le verre protégeant le journal d'Anne Frank et faire tomber de l'encre de son stylo sur des pages donnant ainsi vie à Kitty. Il s'agit de l'amie imaginaire à qui Anne Frank s'adressait lorsqu'elle tenait son journal. Kitty se croit encore en 1944 donc ne comprend pas pourquoi elle ne trouve plus Anne ni les autres occupants de l'Annexe (la cachette) tandis que des dizaines de personnes se pressent afin de visiter les lieux. De plus, Kitty s'avère invisible aux yeux des personnes qu'elle croise dans le musée. Elle réussit néanmoins à se projeter dans le journal afin de revivre les différents moments importants de la vie d'Anne Frank durant l'occupation nazie de la Hollande ainsi que sa difficile cachette pendant deux ans. Le récit va donc alterner les passages dans le passé retraçant le parcours d'Anne Frank jusqu'à sa fin tragique ainsi que le présent alors que Kitty découvre un monde où Anne Frank est devenue une icône sans qu'elle puisse la retrouver. De plus, il semblerait qu'elle puisse devenir réelle aux yeux des autres si elle quitte le musée...

Quiconque ayant vu Valse avec Bashir reconnaîtra sans peine les obsessions de Ari Folman. Certes, il ne semble pas à l'origine du projet mais le film porte incontestablement sa marque. Le récit entre passé et présent avec des souvenirs qui se dévoilent au fur et à mesure. La découverte d'un passé tragique faisant face à un présent pas forcément plus glorieux ect... S'il fallait parfois s'accrocher pour bien suivre Valse avec Bashir, ce n'est pas du tout le cas ici. Où est Anne Frank ! arrive à toujours rester limpide malgré les allers-retours temporels, l'aspect fantastique jamais rationalisé ou encore les passages où la direction artistique se fait bien moins réaliste. On est partagé entre horreur et émerveillement en suivant l'histoire d'Anne Frank comme la découverte d'un monde nouveau pour Kitty où le merveilleux est souvent présent côtoyant l'indicible menace du génocide perpétuité par les nazis. Ari Folman, aussi scénariste et producteur, réussit pourtant à bien équilibrer les différents tons de son film aux messages foisonnants. Le film réussit parfaitement à raconter le merveilleux de l'imagination comme échappatoire à un monde violent. Il se révèle bien plus intéressant dans sa critique de la muséification d'Anne Frank, sorte d'idole privée de son message et de sa puissance presque à la manière d'une déesse lointaine donnant son nom à tout un quartier comme à musée ne semblait être qu'une attraction de plus pour touristes. Le film permet ainsi de rendre bien plus humaine la jeune héroïne montrant ses défauts comme la beauté de ses sentiments. On sera peut-être plus réservé sur le parallèle fait entre la situation d'Anne Frank et celle actuelle des réfugiés dont l'Europe ne veut pas. Cela permet certes de montrer que le poison du racisme et de l'exclusion est toujours présent mais la comparaison paraît parfois un peu maladroite.

Ce qu'on retient le plus du film c'est son incroyable direction artistique. Ari Folman embrasse ici pleinement l'animation 2D avec un exactitude historique assez incroyable. Si vous connaissez assez bien l'histoire d'Anne Franck et de l'Annexe alors vous reconnaîtrez sans peine les membres de sa famille ou encore les lieux de leur cachette exactement reproduits. Anne Franck prend littéralement vie sur notre écran rendant encore plus éternelle cette adolescente au destin tragique. Les moments où le film se fait le plus métaphorique et où le symbolisme est à son maximum c'est quand il s'agit de mettre en scène les nazis comme le génocide. Les nazis sont des silhouettes du mal au visage inquiétant identiques drapés d'un noir profond. La scène où la famille quitte sa demeure pour se réfugier dans l'Annexe est absolument glaçante de par la menace qu'ils encourent. L'imagination d'Anne Frank est très bien mise en scène lors des magnifiques apparitions de Kitty où l'encre devient cette charmante adolescente rousse. Mais c'est surtout lors du dernier tiers alors qu'on assiste au dernier voyage d'Anne Frank que la direction artistique prend une implacable puissance pour raconter l'horreur ultime avec force et pudeur. Un passage qui fera date dans l'esprit des spectateurs. L'animation est donc de qualité proposant aussi différents moyens de la mettre en scène offrant à chaque fois de belles surprises. Il est donc dommage que l'animation 3D ait été parfois utilisée jurant un peu avec le reste.

Ari Folman a maîtrisée d'une main de maître ce projet. Sa mise en scène vise avant tout l'efficacité en réussissant parfaitement à gérer les différents tons, les différentes époques et les différents rythmes de son métrage. Certes, il semble plus assagi qu'avec Valse avec Bashir mais cela peut s'expliquer par la violence de l'histoire adaptée ou le fait qu'il fallait se rendre accessible au plus grand nombre. Cette accessibilité ne rend malheureusement pas toujours service au film qui enchaîne des passages dans le passé réellement impactant et d'autres dans le présent parfois plats. C'est quand les deux s'imbriquent que le film prend toute sa saveur notamment le dernier tiers du film où Kitty découvre enfin ce qu'il est arrivé à Anne Frank et sa famille. Là, le passé remodèle le présent avec de belles trouvailles à l'image. Ari Folman a aussi réalisé un remarquable travail de scénariste afin de nous refaire découvrir une histoire tragiquement connue de tous via un angle fantastique maîtrisé pouvant inspirer les générations actuelles. Pour ce qui est du casting vocal française, il est de qualité puisqu'on retrouve des comédiennes françaises expérimentées dans les rôles de Anne Frank (Sara Giraudeau) et Kitty (Ludivine Sagnier).

La conclusion de à propos du Film d'animation : Où est Anne Frank ! [2021]

Auteur Bastien L.
74

Où est Anne Frank s'avère un réel numéro d'équilibriste entre passé et présent, film historique et film fantastique, horreur froide et imagination débordante... Un pari réussi par Ari Folman qui nous conte une histoire forte via le prisme de l'animation complètement au service d'un propos sérieux comme intemporel. Sans oublier de nous offrir des images réellement mémorables. Dommage que l'aspect didactique tire parfois le film vers le bas.

On a aimé

  • Une animation de qualité dotée d'une solide direction artistique
  • L'histoire tragique d'Anne Frank parfaitement racontée
  • Les thèmes abordés par le film

On a moins bien aimé

  • L'aspect didactique du film
  • Les parallèles entre passé et présent parfois maldroits
  • Le mélange animation 2D/3D sur certaines scènes

Acheter le Film d'animation Où est Anne Frank ! [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Où est Anne Frank ! [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter