Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Sœurs d'Ys [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le vendredi 27 novembre 2020 à 09h00

Deux sœurs, une malédiction, un royaume englouti

Conte merveilleux et tragique celte, Sœurs d’Ys est un album somptueux à la narration puissante de de M.T Anderson et Jo Rioux édité par Rue de Sèvres.

Ys est une cité puissante et prospère qui se dresse au bout de la péninsule bretonne. Son roi mène des conquêtes et domine les seigneurs alentours. Il a deux filles : Rozenn l’aînée et donc l’héritière, douce et rêveuse, et Dahut, la belle rousse volontaire.

Rozenn arpente la lande sauvage et fréquente le peuple. Elle délaisse le château et ne s’intéresse pas à la politique. Sa cadette baigne dans les intrigues de cour et prend progressivement la place de sa sœur auprès de son père dans le gouvernement de la majestueuse cité.

Mais la cité d’Ys a un secret, sa domination sur la région et sur les flots sauvages de l’océan vient de la magie. Ce pouvoir était aux mains de la mère des filles, la reine Malgven. A sa mort, c’est aux deux filles de prendre le relais mais Rozenn est souvent absente et Dahut prend ce terrible fardeau sur ses frêles épaules. Elle tient les remparts de la ville et fait fuir les monstres marins. Malheureusement cette magie a un prix que Dahut découvre vite et qui s’avère exorbitant.

Alors que Rozenn trouve l’amour, sa cadette souffre du poids de ses responsabilités et leur relation explose.

Sœurs d'Ys est un album superbe esthétiquement et par son propos mené avec finesse et force. La narration est émouvante, violente et parfaitement calibrée pour les deux cents pages de l’ouvrage. Chaque sœur a ses valeurs et sa personnalité, et la communication entre elles si fragile crée le nœud du drame. Jalousie, orgueil, les thèmes de la tragédie sont développés de façon juste.

Une histoire dramatique qui frôle le sublime dans un décor majestueux d’une cité aujourd’hui engloutie. Ys est un nom qui évoque la légende, l’océan et fait rêver. Le scénario de Matthew Tobin Anderson est mis en valeur par le dessin de Joséphine Rioux : le trait est proche de l’illustration, évocateur et doux, parfois épuré mais toujours impeccable. Des pages sans texte sont superbes et apportent à la narration sans s’encombrer de dialogue. Un beau travail et une collaboration efficace pour un conte passionnant.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Sœurs d'Ys [2020]

Auteur Nathalie Z.
96

Sœurs d'Ys est un bijou, un conte tragique et universel qui vous entraîne dans la fabuleuse cité d'Ys désormais légende celte engloutie. Deux sœurs héritent du pouvoir et doivent préserver la ville des monstres marins tout en aidant les ambitions démesurées de leur père le roi. Un drame se noue autour des pouvoirs magiques qui permettent la survie de la cité et des ambitions dramatiquement opposées des deux jeunes femmes. Une intrigue puissante portée par un dessin absolument superbe.

On a aimé

  • Une narration puissante
  • Un dessin et des couleurs envoutants
  • Des thèmes forts
  •  

On a moins bien aimé

  • Rien à redire sur un si bel album

Acheter la Bande Dessinée Sœurs d'Ys [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sœurs d'Ys [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter