Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : J'ai vu les soucoupes [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le jeudi 1 juillet 2021 à 08h00

Plongez dans le milieu de l'ufologie des années 90

La Boite à Bulles proposent souvent des bandes-dessinées entre la biographie et le documentaire. Après l’excellent ouvrage consacré à Rod Serling, le créateur de La Quatrieme Dimension, voici un autre livre tout aussi passionnant : J'ai vu les soucoupes. Il s’agit cette fois du témoignage de Sandrine Kerion, une autrice française qui dans son adolescence plongea à fond dans l’univers de l’ufologie. Découvrez son parcours et en parallèle les secrets de ce mouvement qui a fortement inspiré la pop culture et notamment Steven Spielberg.

Dans les années 90, Sandrine était une adolescente nerd un peu paumée comme tant d’autres. Elle grandit dans une famille déchirée et baigne dans un entourage versé dans l’ésotérisme. Fascinée par les témoignages ufologiques, elle se persuade d’avoir vu des soucoupes et rapidement pense être une élue chargée par les aliens d’une émission envers l’humanité. Cela le rend spéciale et lui redonne confiance en elle. Seule une bonne amie semble la croire. Peu à peu, la jeune fille sombre dans les théories du complot et autres croyances révisionnistes.

Sandrine Kerion a mis longtemps à faire cette bande dessinée et pour cause : on touche à l’intime, à des souvenirs douloureux ou honteux mais internet et les dernières années ont ravivé les théories conspirationnistes les plus folles et Sandrine souhaitait témoigner. Pour en venir à croire à tout et n’importe quoi, il suffit juste d’en avoir besoin. Et comme elle l’explique, il fallait chercher dans les livres obscurs ou des émissions du câble des informations quand désormais elles pullulent sur la toile.

Très documenté, cet ouvrage est aussi un récit didactique riche sur l’histoire de l’ufologie. On comprend mieux la portée de ce phénomène grâce aux explications claires matinées d’humour fin. Le lien entre le vécu personnel et l’histoire factuelle s’entremêle dans un récit agréable à lire. En fin d’ouvrage, l’autrice ouvre le propos et fait réfléchir sur le complotisme contemporain des QAnon aux Illuminatis. Une postface de Pierre Lagrange sociologue spécialiste des pseudosciences et des croyances irrationnelles complète le propos du livre. Des Men in black à Jean-Claude Bourret, vous deviendrez incollables sur ce sujet qui a tant inspiré la pop culture.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : J'ai vu les soucoupes [2021]

Auteur Nathalie Z.
87

Nouveau titre de la collection Contre-coeur de la Boite à Bulles, J'ai vu les soucoupes est à la fois un traité sur l'histoire de l'ufologie et le témoignage poignant d'une adolescente des années 90 tombé dans ce milieu. La bande-dessinée drôle et émouvante est très bien documentée et s'ouvre sur le complotisme actuel et les méfaits des fake news. Intelligent et intéressant. 

On a aimé

  • L'histoire de l'ufologie en BD
  • L'aspect intimiste
  • L'ouverture sur des problématiques plus actuelles

On a moins bien aimé

  • il faut adhérer aux couleurs

Acheter la Bande Dessinée J'ai vu les soucoupes [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de J'ai vu les soucoupes [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter