Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman graphique : La Fille aux mains magiques [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 12 juillet 2021 à 08h00

Magique et envoûtant !

Il existe dans le catalogue ActuSF une collection particulière où deux artistes se rencontrent. Un écrivain et un dessinateur pour des ouvrages illustrés élégants. La Fille aux mains magiques est un conte mystique de NNedi Okorafor (autrice de l’excellent Qui a peur de la mort ?) mis en image par Zariel qui joue sur les code graphique de l’art africain pour mettre en scène le talent de l’héroïne.

Chidera est la plus triste des enfants. Cette petite fille est pauvre mais surtout sa famille est malheureuse, sa mère semble épuisée, son père est en colère, et Chidera ne sourit jamais. Un jour, son père l’envoie au puits alors qu’elle devrait aller à l’école. Déprimée avec sa bassine sur la tête, Chidera chemine en réfléchissant à l’accueil que lui réservera son maître d’école quand elle arrivera. Alors que le temps passe et qu’elle perd espoir d’être à l’heure, elle se sent attirée par la forêt non loin du puits d’où il lui semble entendre trois voix de femmes. Cette forêt compte des essences d’arbres rares ou qu’elle ne connait pas. Elle s’enfonce émerveillée et suit le son des voix joyeuses. Elle se met soudain à voir de magnifiques motifs, partout, sur la terre, sur les feuilles, sur les troncs d’arbres. Des zigzags, des cercles, des tourbillons… La jeune fille sourit enfin.

Elle fait alors la connaissance d’esprits qui vont tracer un tatouage sur le dos de sa main, réveillant alors son don endormi, celui du dessin. Désormais, Chidera va pouvoir s’exprimer par l’Uli, art du dessin ancestral oublié des siens. D’abord inquiète de la réaction de ses parents et des autres enfants, elle prend progressivement confiance en elle et en son talent. Désormais, sa tristesse va s’effacer sous ses coups de crayon et son art va illuminer la vie de ses proches.

La magie des dessins de la jeune fille va métamorphoser sa vie et Zariel illumine le texte poétique et bienveillant de Nnedi Okorafor par ses illustrations d’abord en noir et blanc puis en couleur qui retrace le parcours initiatique de la fillette. Le conte est beau, émouvant et empreint d’une ambiance particulière et chaleureuse. Le style de Nnedi Okorafor est fin et nous porte dans cet univers d’art africain. La mise en image est superbe et le résultat très agréable. Un joli livre à offrir ou à s’offrir pour un moment de lecture réconfortant.

La conclusion de à propos du Roman Graphique : La Fille aux mains magiques [2021]

Auteur Nathalie Z.
96

Conte fantastique africain, le nouveau livre de Nnedi Okorafor est un petit bijou de douceur. Le destin d'une jeune fille est l'occasion d'évoquer l'art et son effet sur les gens. Le style poétique de l'autrice se combine à merveille aux illustrations de Zariel. Un superbe ouvrage !

On a aimé

  • Un beau livre illustré
  • Le style de Nnedu Okorafor
  • Les valeurs sous-jacentes

On a moins bien aimé

  • Il faut aimer les contes

Acheter le Roman Graphique La Fille aux mains magiques [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Fille aux mains magiques [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter