Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Fat Princess [2009], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 10 septembre 2022 à 00h00

Capture du gâteau

Il est à noter que cette critique parle d'un jeu qui n'est malheureusement plus disponible à la vente malgré des serveurs toujours ouverts. Du moins au moment où sont écrites ces lignes...

Quand Sony lança sa Playstation 3, sa plus grande particularité fut évidemment sa connexion en ligne wi-fi allant démocratiser le jeu en ligne comme le dématérialisé sur consoles pendant cette génération aux côtés de la Xbox 360 et de la Wii. Le constructeur/éditeur se devait d'avoir des fers de lance du jeu en ligne dont Fat Princess fut un des grands représentants. Ce joyeux défouloir arriva sur PS3 en 2009 développé par les Américains de Titan Studios dont ce fut finalement le seul jeu (en comptant le portage PSP Fistful of Cake) avant la fermeture du studio en 2011. Un jeu où le plaisir immédiat semble avoir été la ligne directrice.

Il y a un mode solo qui existe sur Fat Princess quand bien même il s'agit surtout d'un prétexte pour découvrir le jeu tranquillement. A travers une histoire de princesses découvrant un gâteau géant duquel elles deviennent accro, on peut participer à des missions présentant les différents modes de jeu. Le principal est une sorte de capture du drapeau où ce dernier est remplacé par une princesse. Dans une ambiance fantasy-médiévale, deux camps s'affrontent à partir de leur château pour aller capturer la princesse adverse. On peut ainsi incarner différentes classes comme l'ouvrier (qui récupère des ressources pour améliorer vos classes), le guerrier (pour foncer dans le tas), l'archer, le sorcier et le mage (pour guérir vos alliés). Le tout est emballé dans une ambiance cartoon finalement assez violente car le sang coule à flot. Une approche mignon/violent faisant penser à Happy Tree Friends en bien moins gore néanmoins. L'ensemble est souligné d'un humour assez léger et des musiques plutôt entraînantes offrant une direction artistique assez sympathique qui a surtout le mérite de charmer l’œil et de se révéler toujours lisible. On pourra donc s'étriper joyeusement dans des maps aux ambiances différentes : vertes contrées, îles paradisiaques ou roches entourées de lave...

Fat Princess est sorti au moment où le jeu en ligne sur consoles visait les parties courtes et une approche assez arcade avec des mastodontes comme Call of Duty ou FIFA qui dominaient chez les joueurs. Une approche reprise par ce titre qui s'inspire des grands classiques du jeu en ligne (capture du drapeau, match à mort par équipes...) pour offrir aux joueurs ce qu'ils connaissent avec l'originalité de son univers. Cela fonctionne assez bien lors des premières heures de jeu qui sont assez plaisantes tant la foire d'empoigne tourne au merveilleux pugilat. On arrive à lancer quelques stratégies permettant de s'offrir un raid victorieux sur la base ennemi. L'idée est aussi de pouvoir gaver sa princesse de gâteaux afin de la rendre plus lourde, donc plus lente, à déplacer pour nos adversaires. Les différentes classes permettent aussi de varier un peu les plaisir d'autant plus qu'on peut les améliorer grâce aux récoltes en bois et minerais des ouvriers. Malheureusement, Fat Princesss'avère très brouillon avec des vagues d'assauts qui se succèdent devenant un joyeux foutoir. Les possibilités en stratégie ne sont pas assez variées ni profondes pour donner assez d'intérêt à ce titre dans la longueur. Dommage.

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Fat Princess [2009]

Auteur Bastien L.
60

Fat Princess symbolise bien les débuts du jeu en ligne sur la Playstation 3 avec des parties très arcades et une recherche constante de l'amusement. Son univers aussi attirant que violent, ses modes de jeu classiques avec un petit zeste de générosité et son aspect défouloir peuvent convaincre quelques heures. Pas plus malheureusement tant le jeu manque de profondeur et de variété.

On a aimé

  • Un plaisir immédiat
  • L'ambiance aussi cartoon que sanglante
  • Léger aspect tactique
     

On a moins bien aimé

  • Un manque de profondeur
  • Trop bordélique
  • Un jeu qui a complètement disparu aujourd'hui
     

Acheter le Jeu Vidéo Fat Princess [2009] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Fat Princess [2009] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter