Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Eschaton [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le jeudi 22 avril 2021 à 08h00

Continuez à vivre en virtuel ou mourir avec les autres ?

Guy Roger Duvert est un touche-à-tout, cinéma, grandeur nature et romans entre autres. Après avoir écrit du cyberpunk (Virtual Revolution, Back up) ou encore de la SF (Outsphere), il s’attaque au post-apo mais avec une approche qui innove et s’appuie sur les technologies rêvées par les transhumanistes.

Dans un futur proche, la population mondiale a sombré dans une sorte de fatalisme voire de résignation. L’environnement ne peut plus être sauvé, les balbutiements d’actions au début du siècle n’ont pas suffi et la planète est bien trop endommagée. Nous nous sommes nous-mêmes condamnés et la fin de la civilisation approche. Pourtant malgré le désastre climatique en cours, les gens continuent à vivre. Autant profiter tant que ça dure. Casey est dans cet état d’esprit. Compositeur célèbre confortablement installée dans une villa cossue de Los Angeles, sur les hauteurs non inondées d’Hollywood, il a perdu ses parents climatologues et a bien conscience que nous sommes condamnés. Pourtant, il vivote tranquillement sans vraiment y songer.

Un jour, un homme nommé Lucius lui annonce très sérieusement connaître la date exacte de la fin du monde. Sa société a lancé un programme pour permettre à l’humanité d’y survivre, enfin quelques personnalités. Celles-ci seront copiées dans un monde virtuel en attendant que la Terre puisse de nouveau être habitable puis retransférer dans des copies clonées obtenues grâce à l’ADN prélevé. Fou ? Ce projet pourtant est intriguant et Casey accepte d’être copié. Il mourra bien le jour de l’Eschaton mais survivra dans cet univers virtuel.

Dès lors le roman bascule et alterne les points de vue de deux Casey, celui qui découvre le monde virtuel et les personnalités qui le peuplent et celui de la vie réelle qui tombe amoureux d’Eve une jolie journaliste pleine de vie et inconsciente de la fin si proche.

L’univers de ce roman est si proche du nôtre qu’on s’identifie vite à notre héros confronté à une réalité bien trop probable. La New York inondée aperçue dans le roman n’est pas sans rappeler le roman de Kim Stanley Robinson, New York 2140. La montée des eaux de plus en plus proches est un peu le démarrage de ce nouveau roman de Guy Roger Duvert, par ce biais, le lecteur comprend bien que le monde a changé et qu’il est condamné. En même temps que Casey, il se pose la question, accepterais-je un tel arrangement, pour survivre un peu même en virtuel ? Ce thème du transhumanisme déjà présent dans d’autres romans de l’auteur est terriblement d’actualité. Les théories du complot sur le web dénoncent des bunkers de milliardaires, des projets fous de cryogénisation mais aussi de transfert vers de serveurs des personnalités. En parallèle, des scientifiques et des hommes d’affaires comme Elon Musk abordent régulièrement ce sujet comme un futur plus si lointain. Alors Eschaton est-il crédible ? A vous de vous faire votre avis ! Le roman est disponible en format numérique à moindre coût ou en grand format sur Amazon, car c’est de l’auto-édition.

La conclusion de à propos du Roman : Eschaton [2021]

Auteur Nathalie Z.
82

Eschaton est un roman en one-shot sur la fin du monde, mais pas un post apo comme on en a tant lu ces dernières années. Alors que les eaux montent et que le désastre écologique est inévitable, Casey un artiste à la mode vit tranquillement sur les collines de Los Angeles. Un homme lui fait alors une proposition improbable : faire la copie numérique de sa personnalité et lui permettre de vivre éternellement virtuellement car la fin du monde est bien plus proche qu'il ne le croit. Et vous, accepteriez-vous de n'être plus qu'un ensemble gigantesque de données ?

On a aimé

  • Une approche transhumaniste de la fin du monde
  • Un couple de personnages attachants
  • Un style fluide et accessible

On a moins bien aimé

  • On aurait voulu en avoir un peu plus sur le monde virtuel et l'après

Acheter le Roman Eschaton [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Eschaton [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter