Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Religions #3 [2022], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 27 juin 2022 à 08h00

Quand la religion prend le pas sur la science

Outsphere est une saga de science-fiction de Guy-Roger Duvert, dont le premier volet a été primé. Nous sommes dans un futur pas si lointain. Les humains ont définitivement corrompu leurs chances de sauver notre planète et un vaisseau spatial de colons, l’Arche, est envoyé vers une exoplanète lointaine, Eden.

Eden est une planète particulière dont de nombreuses zones sont inscannables depuis l’espace à cause d’immenses orages magnétiques et déjà peuplés d’autochtones agressifs. Les colons installent pourtant une colonie qui va se développer malgré les dangers. Les péripéties se multiplient et bientôt les colons sont rejoints par un nouveau vaisseau terrien, parti des dizaines d’années après eux et peuplés d’humains clonés, les Atlantes. Rapidement la situation se détériore et un conflit éclate. Jake Bowman, héros des deux premiers tomes finit dans un coma cryogénique pour éviter de mourir d’un poison inconnu.

A son réveil, au lieu d’être entouré de ses proches et des scientifiques de l’Arche, il découvre un environnement inconnu, un désert et le cadavre de deux hommes-lézards. En arrivant dans la cité la plus proche, le soldat comprend rapidement que bien des années se sont écoulées et que pour les habitants actuels d’Eden, il est un mythe, celui des premiers humains venus peupler Eden. Il s’allie alors à deux mercenaires, Sheeb et Karn qui vont l’aider à mieux comprendre la nouvelle réalité déroutante où il s’est réveillé : un futur moins technologique, plus religieux. Bowman va devoir cacher ses possessions jugées trop technologiques et surtout trouver un remède au mal qui le ronge. En parallèle, un autre survivant s’est fait sa place dans ce monde…

Plus centré sur les religions, ce tome montre à quel point avec le temps de faits historiques peuvent être déformés, détournés et utilisés pour asseoir un pouvoir. Les différentes croyances qui s’entremêlent dans ce futur que nous découvrons avec les yeux de Bowman sont finement mises en place et les conflits entre les différentes factions amenés progressivement. Le personnage badass de Bowman va par sa vivacité d’esprit comprendre les enjeux de sa nouvelle époque et Outsphere dans ce troisième tome prend une nouvelle dimension.

La conclusion de à propos du Roman : Religions #3 [2022]

Auteur Nathalie Z.
83

Outsphere commençait comme un planet opera classique avec l'arrivée de colons sur une planète puis dès le deuxième volet, les enjeux se sont diversifiés. Avec ce troisième opus, la saga prend une dimension plus profonde et offre une réflexion sur la gestion du passé et la naissance de religions. 

On a aimé

  • Un univers qui s'étoffe
  • Un choix narratif surprenant de l'avancée dans le temps qui se révèle un choix intéressant
  •  

On a moins bien aimé

  • Le bond temporel qui surprend au début

Acheter le Roman Outsphere : Religions #3 [2022] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Outsphere : Religions #3 [2022] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Outsphere