Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Si toi aussi tu aimes les loups-garou !
Découvre le premier roman de Karine Rennberg chez ActuSF

Une écriture audacieuse, des partis-pris originaux, des personnages aussi touchant qu’intrigants, telle est la recette de Meute

Nath est un loup-garou né de la violence et de la solitude.

Val est un combattant à qui l’on a volé la voix.

Calame est le loupiot : jeune loup-garou traumatisé, il ne parle pas, vit pour les couleurs et refuse sa nouvelle nature.

Les liens entre les trois vont se tisser, se tordre et se distordre. Mais derrière les affaires de la meute s’en cachent d’autres, plus sombres, en lien avec de nombreuses disparitions.

 

Pépite de l’imaginaire

Le roman de Karine Rennberg s’inscrit dans le cadre des pépites de l’imaginaire. Chaque année, les éditions ActuSF, Mnémos et les Moutons électriques publient un roman chacun pour être pépite de l’année. Meute est donc celui-là. Derrière le récit lycanthrope se cache en réalité une véritable réécriture des codes et du genre. Intégralement rédigé au « tu », le roman bouscule les idées reçues, innove par bien des aspects et propose une lecture immersive et différente.

Construit comme un véritable roman choral, les trois voix (celles de Val, Nath et Calame) se démarquent dans le tumulte des événements. Chacun est reconnaissable dès les premières lignes de leur point de vue, montrant le véritable talent de l’autrice. Le tout est parfaitement maîtrisé et embarque le lecteur dès les premières lignes.

Des traumatismes et de la peinture

Meute se démarque aussi par ses thématiques fortes : le stress post-traumatique, les liens avec les autres, sa « meute » (ses proches, ceux qu’on choisit autant que ceux qui s’imposent), mais aussi le fait de grandir et d’évoluer dans un monde dur et violent. Les lecteurs n’appréciant pas les récits de loup-garou pourront tout de même aimer ce roman : car il parle de la famille, bouscule les codes et le genre pour inviter à la réflexion et aller plus loin. La narration est audacieuse, le parti-pris d’un récit entièrement au « tu » déstabilise au début mais pousse à l’immersion : le lecteur est littéralement aux côtés des protagonistes. L’écriture donne envie d’en lire plus.

Roman mettant en avant la diversité, avec des personnages que l’on ne voit que trop peu souvent sur le devant de la scène, Meute fait bouger les lignes. En parlant de la famille qu’on se choisit, en évoquant ouvertement les émotions des uns et des autres, en les appréhendant et en évoquant différents traumatismes. Violent, mais aussi remplis de couleurs, Meute fait partie de ces titres qui vont rester dans les mémoires par leur impact, leur sujet, ses personnages, et l’écriture même de son autrice.

Ce que nous avons particulièrement aimé :

- La diversité dans les personnages

- Les thèmes forts : la famille, les traumatismes

- Le choix de la deuxième perosnne du singulier pour la narration

- Des loups-garous différents du traitement habituel

 

Auteur : Nathalie Z.
Publié le lundi 11 avril 2022 à 09h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2022 : janvier | février | mars | avril | mai