Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Mourir de vivre #1 [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 28 juin 2021 à 08h00

Road movie effréné sur fond d'effondrement

Prémortem est un thriller fantastique surprenant aux allures de road movie de Patrick McSpare. Il s’agit d’un premier tome qui peut se lire seul et qui aura sa suite dès le début 2022.  Après Morts, Leha nous propose de nouveau un roman original et cinglant.

Après une scène d’introduction où de jeunes skinheads se font massacrer par des créatures effrayantes au fin fond de la Norvège (le ton est donné), nous rencontrons Neal Faraday, la trentaine, accoudé à un bar le soir d’Halloween à San Franscisco. Il discute avec son grand frère Liam qui comme d’habitude lui fait la morale sur la vacuité de son existence. Mais soudain Liam disparait, il n’a jamais été là. Liam est décédé il y a longtemps. Cette apparition surnaturelle n’est pourtant pas une première pour Neal. Ses dons de medium lui gâchent la vie, mais il ne peut rien y faire. Après une prise de bec avec son propriétaire en rentrant, Neal s’écroule. Lorsqu’il reprend conscience, il découvre avec effroi que des banshees sont apparues un peu partout dans le monde au même moment. Une banshee de temps en temps, ok. Mais plusieurs millions et que les autres gens peuvent aussi voir ?! Et elles ne sont pas venues pour rien, elles ont annoncées à chaque humain visité la date exacte de leur mort. Les médias parlent de dames blanches mais personne ne sait réellement ce qui s’est passé mais leur message sinistre va bouleverser le monde.

15 jours ont passé, certains gouvernements sont tombés, des gens pêtent les plombs quand d’autres s’enfoncent dans la dépression. Certains n’y croient pas mais très vite il faut se rendre à l’évidence, les banshees n’ont pas menti. Une junte militaro-religieuse prend le pouvoir aux USA et progressivement apparaissent des camps de rétention de prémortem, les condamnés à mourir prochainement qui du coup sont parqués pour éviter les problèmes et servir d’esclaves. Après tout, ils vont mourir, pourquoi ne pas leur faire faire les tâches les plus dangereuses… L’état du monde se dégrade très vite.

De son côté, les capacités de Neal le rendent enfin précieux et il part travailler pour un centre d’accueil de prémortem, enfin de prison donc, et découvre avec horreur ce qui s’y passe. Quand Rob, agent de la CIA prémortem, tente de s’échapper, Neal décide de l’aider et fuit avec lui.  Commence alors un road trip pour échapper aux autorités et tenter de survivre dans ce monde devenu fou.

Mais que faire ? Et pourquoi ces banshees sont-elles apparues ?

A un rythme effréné, Patrick McSpare nous entraine dans son univers déjanté. L’action est omniprésente. A côté de Neal et Rob, nous suivons d’autres personnages en Angleterre dans leur propre quête ce qui permet de mieux comprendre l’impact du message des dames blanches un peu partout. On y suit ainsi la sœur de Rob, journaliste mais aussi une policière, son prisonnier… tout comme le duo Neal et Rob va se retrouver avec un couple et leur enfant, croiser un gang… Dans une ambiance un peu Livre sans Nom, même si le style est moins incisif, Mourir de vivre, le premier tome du dyptique Prémortem est divertissant et original. Impossible de s’ennuyer avec ce roman qui accélère sans cesse et qui dépeint une chute des gouvernements hallucinante et une perte de liberté terriblement rapide et réaliste. Quant aux banshees, il faudra attendre le second tome pour comprendre le fin mot de l’histoire.

La conclusion de à propos du Roman : Mourir de vivre #1 [2021]

Auteur Nathalie Z.
78

Ultra rythmé, ce thriller fantastique dépeint une fin du monde originale : des banshees sont apparues pour annoncer aux humains la date exacte de leur mort. Dès lors, les sociétés s'effondrent et les gens craquent. Dans ce contexte, deux groupes, des Américains et des Anglais essaient de survivre. Patrick Mc Spare signe ici un thriller fantastique effréné.

On a aimé

  • Le rythme soutenu
  • Les banshees et ce contexte original
  • La toile de fond d'effondrement des sociétés
  •  

On a moins bien aimé

  • Beaucoup de personnages, il faut suivre
  • Il faudra la suite pour comprendre l'origine des banshees

Acheter le Roman Prémortem : Mourir de vivre #1 [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Prémortem : Mourir de vivre #1 [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter