Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Les quatre Vérités #2 [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 8 novembre 2021 à 08h00

Dyptique de fantasy rafraichissant

Thomas C. Durand que vous connaissez peut-être sous le nom du youtubeur La Tronche en Biais a surpris en sortant il y a quelques mois le premier tome de son dyptique de fantasy, Les Enigmes de l'Aube.  Dans la veine d’Harry Potter, ce roman publié chez ActuSF est fin et bourré d’humour. Ce second tome, Les quatre vérités, enrichit son univers et voit son héroïne grandir et mieux comprendre le monde magique dans lequel elle a mis les pieds précédemment.

Les Enigmes de l'Aube se déroulent dans un vieux monde nommé Athtora où la magie manipulée par les hommes dans un passé lointain a laissé des cicatrices profondes : le Labyrinthe des Failles. Anyelle Corrage, dont le pouvoir est de renforcer la magie qui l’entoure, vient de quitter son école où elle a lutté pour avoir une place pour intégrer le prestigieuse Institut d’Ithtir.

Anyelle a dix ans désormais et de nouveau, elle sent qu’elle n’est pas accueillie de bonnes grâces. Le fameux institut n’a jamais accepté de filles auparavant et certains professeurs sont bien décidés à la faire partir. Passionnée par l’harmancie, une magie qui utilise la musique, elle a aussi un coup de cœur pour un élève plus âgé. Malgré les difficultés, elle se fait deux amis, Maxton et Gavide,  et surtout découvre que dans le passé, une étudiante  nommée Méliandra d’Azur a aussi parcouru les couloirs de son école. Mais le destin de cette jeune fille est un secret et Anyelle devra mener l’enquête pour découvrir ce qui est arrivé il y a longtemps et qui a traumatisé certains des professeurs de l’institut.

Je n’en dévoile pas plus mais le roman se dévore, les personnages sont toujours aussi sympathiques et les professeurs, bien écrits avec des tempéraments variés. Le style de Thomas C. Durand  est toujours aussi agréable et accessible. Et en toile de fond, des valeurs d’amitié et de bienveillance contrebalancent une société imaginaire sexiste et dure. Pourtant, ce qui devait être la fin du dyptique offre une fin satisfaisante mais non fermée. Il est possible d’écrire une suite et l’univers étant désormais plus riche et bien posé, j’aimerai voir Anyelle grandir un peu plus.

La conclusion de à propos du Roman : Les quatre Vérités #2 [2021]

Auteur Nathalie Z.
84

Deuxième volet des aventures d'Anyelle, ce roman confirme le talent de Thomas Durand : le récit est dynamique, le style accessible et l'univers cohérent. Le monde se développe dans ce tome, la magie s'explicite et Anyelle découvre les émois de l'adolescence. 

On a aimé

  • Des personnages attachants
  • Une magie originale
  • Accessible à tout lecteur

On a moins bien aimé

  • On en voudrait plus, espérons que le dyptique se poursuive

Acheter le Roman Les Enigmes de l'Aube : Les quatre Vérités #2 [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Enigmes de l'Aube : Les quatre Vérités #2 [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Les Enigmes de l'Aube