Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Resident Evil Survivor 2 - Code : Veronica #2 [2002], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le mercredi 20 avril 2022 à 09h00

Du navet putréfié

Testé à la manette même si, apparemment, ce n'était pas plus glorieux au light gun...

Toutes les grandes licences du jeu vidéo comme Resident Evil ont eu le droit à des spin-off qui furent parfois d’infâmes bouses comme Resident Evil Survivor 2 - Code : Veronica.

Au tournant des années 2000, la saga Resident Evil semble au sommet de sa gloire après une trilogie culte sur consoles 32-bits ainsi qu'un Resident Evil : Code : Veronica très réussi sur DreamCast puis PS2 tout en attendant le remake incontournable du premier opus sur GameCube et la sortie de sa première adaptation cinématographique en 2002. Bref, l'éditeur/développeur historique Capcom veut capitaliser à fond sur sa licence en la convertissant en shooter d'abord sur PSOne avec un premier épisode peu glorieux en 2000 puis sur Arcade et PS2 un an plus tard avec Resident Evil Survivor 2 - Code : Veronica, sorti en 2002 chez nous. Un développement mené par Capcom (aussi éditeur) et Namco qui est le concepteur du light gun compatible avec le jeu. On retrouve aussi deux studios de commandes nippon au générique pour bien nous faire sentir qu'il s'agit malheureusement d'une production de seconde zone.

Il n'y a pas de scénario à proprement parler mais comme l'indique le titre, on a affaire à une relecture de Code : Veronica dont on incarne ses héros, Claire Redfield ou Steve Burnside, dans les lieux mythiques à savoir la prison ou le manoir de Rockfort Island. Des lieux qui parlent aux fans et qui sont sans intérêt pour les autres tant l'ensemble est ridicule. Les cinématiques semblent être hors-contextes avec des personnages non doublés sachant que le jeu est entièrement en anglais. De plus, les événements vécus ne sont pas compatibles avec ceux de Code : Veronica n'apportant strictement rien à la série. Pour faire court, le jeu veut nous vendre l'ambiance de Code : Veronica avec en invités le bestiaire de Resident Evil 2 ainsi que Resident Evil 3, Nemesis compris.

A sa sortie, la jeu était considéré comme très vilain graphiquement et techniquement ce qui est encore plus vrai aujourd'hui. Sans être une immondice totale, on a le sentiment que Capcom a oublié qu'il était sur une nouvelle génération de consoles pour un résultat très décevant. Et c'est d'autant plus criminel que le jeu est super court car il ne comprend à peine que 4 niveaux... Il y avait donc largement la place sur le DVD pour offrir de bien meilleurs graphismes, lutter contre un aliasing omniprésent comme rendre moins générique le bestiaire. Certes, on retrouve bien l'ambiance de la série mais en bien plus moche... Pour ce qui est des musiques, elles ont seulement le mérite d'exister. Au moins l'habillage sonore est correct.

Mais le vrai drame est incontestablement le gameplay du jeu... Déjà, le titre a le cul coincé entre deux chaises puisqu'il n'a pas su choisir entre rail shooter et FPS. On peut ainsi déplacer son personnage mais le titre est clairement fait pour n'être qu'un shooter... Le personnage est affreusement lourd et les contrôles absolument pas ergonomiques. Se retourner en utilisant les boutons L1 et R1 au lieu d'un joystick est une hérésie... Ensuite le titre manque clairement de pêche avec des fusillades molles devenant chiantes comme la pluie. Les niveaux très courts sont en plus chronométrés puisqu'au bout d'un moment vous serez pourchassé par le Némésis. Encore une très mauvaise idée empêchant d'appréhender le titre comme bon nous semble. Le level-design est inexistant et la disposition des ennemis rarement réfléchie entraînant parfois des passages rageant car on est obligé de se faire toucher tant les créatures sont directement sur nous une fois une porte passée.

Certes, vous avez la possibilité d'incarner Claire ou Steve mais les cinématiques restent les mêmes. L'intérêt est que Steve porte toujours deux flingues tandis que les armes secondaires sont différentes pour chaque héros. Le mode principal du titre intitulé « Arcade » peut se finir en moins de 30 minutes d'autant plus que l'on peut paramétrer la difficulté comme la puissance de feu de l'allié (Claire ou Steve) qui nous accompagne. Il y a à chaque fin de stage des combats contre un boss cassant la routine mais cela reste du bourrinage. Alors oui, tuer des zombies, lickers, chiens et autres hunters fait toujours son petit effet mais on préféra toujours les combattre dans les épisodes canoniques. Il y a aussi un mode « dungeon » qui propose de traverser de vastes lieux bourrés d'ennemis mais qui n'offre que peu d'intérêt. Bref, pour ma part j'ai considéré avoir fait le tour du jeu en moins de deux heures...

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Resident Evil Survivor 2 - Code : Veronica #2 [2002]

Auteur Bastien L.
25

Resident Evil Survivor 2 – Code : Veronica a dû être vécu comme une sacrée arnaque par les joueurs à sa sortie. A part cette ambiance Resident Evil qu'on aime tant, il n'y a rien à sauver de ce titre vide, moche, injouable et surtout extrêmement court. Même si vous êtes un mordu de la licence, même si vous avez envie de nourrir votre light gun qui prend la poussière, fuyez ce jeu comme le Virus-t...

On a aimé

  • L'ambiance Resident Evil
  • Un côté défouloir
  • Observer le cas d'école d'un désastre

On a moins bien aimé

  • Beaucoup trop court et beaucoup trop moche
  • Trop peu maniable
  • Ne respecte même pas l'univers de la licence

Acheter le Jeu Vidéo Resident Evil Survivor 2 - Code : Veronica #2 [2002] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Resident Evil Survivor 2 - Code : Veronica #2 [2002] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Resident Evil