Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du téléfilm : Des Vacances inoubliables [2002], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 13 mai 2022 à 09h00

Ados fins

Depuis de nombreuses décennies, les studios Disney sont sur tous les fronts que cela soit derrière des films d'animation intemporels, des blockbusters inoubliables, de grands classiques millésimés mais aussi des téléfilms plus anecdotiques à l'image Des Vacances inoubliables.

L'empire du divertissement Disney comprend de nombreuses chaînes de télévision dont celle à destination des plus jeunes : Disney Channel. Lancée en 1983 aux Etats-Unis (avant de débarquer en 1997 chez nous), la chaîne a tout de suite proposé de nombreux téléfilms inédits afin d'attirer les téléspectateurs. Des téléfilms promus sous le label Disney Channel Premiere Film (jusqu'en 1997) avant de devenir les Disney Channel Original Movies. Ce changement de nom débuta avec une production réalisée par l'homme de télévision Greg Beeman qui se vit ensuite proposer au début des années 2000 l'adaptation d'un roman de l'écrivaine américaine Madeleine L'Engle A Ring of Endless Light (aussi le nom du téléfilm dans la langue de Walt Disney). Le livre est issu d'une série de romans (1960-1994), inédite en France, racontant des aventures proches du fantastique de la famille Austin. Disney Channel adapte de manière assez aseptisée cette histoire de vacances un peu spéciales sous les caméras de Greg Beeman mettant en avant un casting composé notamment des jeunes Mischa Barton et Jared Padalecki, futures stars de la télévision via Newport Beach pour la première et Supernatural pour le second. Diffusé pour la première fois en août 2002 aux Etats-Unis, le téléfilm intégra ensuite la programmation de Disney Channel France avant d'être proposé sur Disney + dès son lancement.

Situé sur une île fictive des Etats-Unis, le téléfilm se déroule pendant les vacances d'été alors que l'adolescente de 16 ans Vicky Austin (Mischa Barton) est envoyée avec sa sœur (Scarlett Pomers) et son frère (Soren Fulton) chez leur grand-père (James Whitmore). C'est surtout l'occasion pour Vicky de faire le point sur sa vie car ses parents la poussent à faire des études plus scientifiques alors que c'est une littéraire dans l'âme ayant notamment écrit de nombreux poèmes. Elle souhaite aussi renouer son histoire d'amour de l'été précédent avec le fils de riche Zachary Gray (Jared Padalecki) qui n'avait pourtant donné aucun signe de vie pendant toute l'année. Elle fait aussi la rencontre d'Adam (Ryan Merriman) qui travaille en tant qu'assistant dans un centre qui étudie les dauphins. Lors d'une rencontre avec ces derniers, Vicky se rend compte qu'elle est capable de comprendre les pensées des mammifères marins. Elle se prépare donc à un été mouvementée fait de quasi communication télépathique avec les dauphines, d'un tiraillement amoureux entre les deux adolescents Zachary et Adam ainsi que d'inquiétude liée à l'état de santé préoccupant de son grand-père...

Sans suspense aucun, Des Vacances inoubliables est une production moyenne dans quasiment tous les compartiments à commencer par son histoire. Il y a pourtant de réelles qualités qui sont surtout de bonnes idées pas toujours bien exécutées. Le thème principal du téléfilm est le passage à l'âge adulte de Vicky qui s'effectue de différentes manières et dont les dons télépathiques semblent être une manifestation. On apprécie aussi l'affrontement classique entre l'imaginaire romantique et la science plus terre à terre dans les échanges qu'ont Vicky et Adam. Il y aussi le léger message écologique (on sent bien l'influence la saga Sauvez Willy) puisque les dauphins sont victimes d'une pêche non respectueuse des lois. Il y a aussi l'idée que le triangle amoureux ne se joue pas sur l'affrontement entre les prétendants ce qui change un peu. Après... Le téléfilm lance beaucoup de pistes de réflexion sans jamais complètement les embrasser avec des finalités peu satisfaisantes. Le triangle amoureux manque de dramaturgie et l'humour tombe souvent à plat. Bref, l'histoire se déroule de manière très classique sans jamais surprendre. Cela reste un téléfilm Disney Channel, ni plus ni moins...

C'est malheureusement sur son aspect fantastique que Des Vacances inoubliables déçoit le plus. Les capacités télépathiques de Vicky ressortent ici et là pendant le film avant de vraiment prendre de l'ampleur lors du dernier tiers de l'intrigue. Malheureusement, le mystère qui entoure ces dons télépathiques n'est jamais traité à sa juste mesure et les quelques réponses apportées sont assez décevantes. Ce n'est que rarement le moteur de l'intrigue donnant au téléfilm un trop léger aspect fantastique pour que le passionné d'imaginaire y trouve son compte. On est surtout devant une chronique adolescente dotée d'une production de qualité pour un téléfilm de son époque. L'île où se déroule l'intrigue est bien mise en valeur permettant d'offrir un véritable dépaysement pour ce divertissement gentillet. Les plus jeunes seront évidemment plus sensibles aux scènes avec les dauphins qui sont assez nombreuses pour contenter les amoureux de ces fascinants animaux. Le travail de dressage est assez impressionnant donnant aussi un aspect documentaire au téléfilm car on en apprend beaucoup sur ces animaux tout en assistant à la naissance de l'un d'entre eux.

Pour ce téléfilm, le réalisateur Greg Beeman (Mom and Dad Save the World, La momie d'Halloween...) reçut une récompense de la Directors Guild of America dans la catégorie d'un programme pour enfant. Alors il est vrai que l'homme cumule deux difficultés majeures pour un réalisateur : des enfants et des animaux. Pour le reste, si l'ensemble s'avère correct, la mise en scène reste très académique. Rien de bien marquant et la mise en scène de la télépathie s'avère même un peu ringarde entre des gros plans sur les yeux des dauphins et une sensation de flou autour de Vicky... Pour ce qui est des jeunes acteurs, on est heureusement à un niveau bien meilleur que le surjeu souvent horrible des séries Disney Channel. Ainsi, Mischa Barton (Sixième Sens, la série Deuxième Chance...) offre une interprétation assez correcte se révélant plus crédible dans l'émotion que dans l'action. A ses côtés, Ryan Merriman (Le Caméléon, Halloween resurrection...) se révèle assez attachant en ado passionné par la biologie marine tandis que Jared Padalecki (Gilmore Girls...) fait ce qu'il peut dans son rôle caricatural du beau gosse riche légèrement torturé... Enfin, on peut saluer une des dernières performances du vétéran James Whitmore (Des monstres attaquent la ville, la Planète des singes...) en grand-père sage cachant un lourd secret...

La conclusion de à propos du Téléfilm : Des Vacances inoubliables [2002]

Auteur Bastien L.
53

Des Vacances inoubliables est un récit doux-amère sur le passage entre l'enfance et l'âge adulte d'une adolescente. Une œuvre dont le fantastique reste malheureusement sur la touche pour offrir un divertissement familial tout juste correct. Si la production ne restera pas dans les annales, elle permet néanmoins d'avoir de belles séquences avec des dauphins.

On a aimé

  • Ambiance estivale agréable
  • Les dauphins bien mis en avant
  • Voir les débuts de stars du petit écran

On a moins bien aimé

  • Un téléfilm Disney Channel avec tous les défauts qu'on peut lui associer
  • L'aspect fantastique décevant
  • Bien trop gentillet

Acheter le Téléfilm Des Vacances inoubliables [2002] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Des Vacances inoubliables [2002] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter