Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : Mario Kart : Double Dash !! #4 [2003], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le dimanche 19 septembre 2021 à 09h00

Aussi imparable qu'une carapace bleue

Depuis 1992, quasiment chaque grande console Nintendo a le droit à son Mario Kart. Un nouvel opus qui est toujours particulièrement attendu tel Mario Kart : Double Dash !! sur GameCube en 2003.

Sorti en 1992, Super Mario Kart avait révolutionné le jeu de courses sur consoles dès son apparition sur nos Super Nintendo. Un titre aussi convivial que technique qui est encore aujourd'hui considéré comme un fleuron du genre et un moyen astucieux pour Nintendo de diversifier sa licence Mario ainsi que les personnages qui lui sont liés (Yoshi, Donkey Kong...). Le passage de flambeau s'est fait avec réussite grâce à Mario Kart 64 (1996) sur la Nintendo 64 puis un Mario Kart : Super Circuit (2001) permettant à la franchise de conquérir le territoire des consoles portables grâce à cette mouture GBA. La suite logique (et très attendue) de cette série (faisant partie de celles capables de vendre des consoles) fut évidemment le GameCube avec une courte annonce à l'E3 2001 avant que l'E3 2003 dévoile pleinement un épisode basé sur la coopération... A la tête du projet, on retrouve de grands noms comme Shigeru Miyamoto (créateur de Donkey Kong, Mario ou Zelda...) qui a produit tous les titres cités plus haut accompagné pour la première fois de Takashi Tezuka (notamment réalisateur des premiers grands jeux Mario) sur cette série. D'autres employés emblématiques de la firme supervisent le projet en tant que producteurs, comme Tadashi Sugiyama (réalisateur de Zelda 2 ou de Super Mario Kart) tandis que la réalisation même du titre est confié à trois réalisateurs moins connus. Inutile de prolonger le suspense, le résultat fut une réussite totale tant publique que critique même si les nouveautés n'ont pas convaincu tout le monde parmi les puristes...

Mario Kart : Double Dash !! raconte l'histoire de... rien du tout ! Circulez littéralement, il n'y a rien à voir à ce niveau comme dans la plus pure tradition des jeux Mario mais aussi des jeux de course. Si vous venez sur notre site pour vous plongez dans un univers ou si vous voulez que le jeu vidéo vous raconte quelque chose, vous êtes clairement au mauvais endroit dans cette critique. Hérité de l'arcade, le jeu de course souhaite surtout proposer des expériences de gameplay plus ou moins réalistes. On peut néanmoins expliquer que la licence Mario Kart met en scène des courses entre les différents personnages de l'univers Mario au sens large que cela le soit le plombier moustachu, ses alliés (Luigi, Peach, Yoshi...), ennemis emblématiques (Donkey Kong, Bowser, Wario...) ou personnages récurrents plus communs (Toad, les Koopa...). Le tout sur des circuits là aussi directement inspirés des aventures de tous ces personnages. Pour cette mouture GameCube, on peut citer le château de Peach venant de Super Mario 64, l'île Delphino venant de Super Mario Sunshine ou encore des circuits calqués sur les personnalités de participants comme l'île Yoshi, la Montagne DK ou le stade Waluigi... La principale nouveauté de cet opus concernant l'univers vient des kart qui deviennent des véhicules divers reflétant la personnalité des pilotes. Si Mario et Luigi ont des bolides plus conventionnels à leur couleur, on peut citer la version bébé des deux personnages pilotant des poucettes, Donkey Kong sur un tonneau et autres excentricités... Cela accentue le côté bon enfant du titre et permet de mieux personnaliser les différents coureurs.

A sa sortie, Mario Kart : Double Dash !! fut une grande satisfaction tant graphique que technique. Débutons par les graphismes, très beaux pour 2003, dans le plus pure style Nintendo. L'ensemble est très coloré et cartoon où les personnages gardent leur bonhomie habituelle. Les différents circuits proposent généralement quelques couleurs afin de varier autour pour ne pas que les courses soient trop riches visuellement pouvant leur faire perdre en visibilité. Bref, c'est beau sans être nécessairement impressionnant. Et si vous n'aimez pas l'univers de Nintendo, cela ne vous rebutera jamais pour profiter du gameplay du jeu. Pour un jeu de course arcade, la technique reste évidemment le plus important tant la fluidité est primordiale. D'autant plus dans un Mario Kart où les courses deviennent vite des foires d'empoigne notamment en multijoueur puisque les coureurs peuvent joyeusement balancer tout un tas d'objet pour ralentir les autres. Le jeu n'est néanmoins jamais pris à défaut et offre un confort de jeu optimal que cela soit en solo ou en multijoueur local via un écran partagé. Bref, les équipes de Nintendo ont tout fait pour nous offrir un écrin accueillant et efficace pour qu'on se concentre sur une seule chose : la course.

Si les titres Mario Kart n'offrent pas seulement de la course dans leurs modes de jeu, cela reste évidemment le cœur du titre. Si des générations de joueurs se sont jetés sur les différents opus de la saga depuis 1992 c'est bien pour son gameplay arcade aussi accessible que technique qui promet des dizaines d'heures de bonheur, de victoires à l'arrachée, de défaites cuisantes, de réussites incroyables et d'amitiés brisées... Mario Kart : Double Dash !! ne déroge pas à la règle d'une série où le talent ne fait parfois pas tout. Cette saga repose sur deux bases assez simple : la conduite et la gestion des objets que l'on ramasse en route. La conduite complètement arcade permet à tous de s'amuser instinctivement mais les meilleurs devront perfectionner la maîtrise du dérapage pour terminer en tête. Pour les objets, ils se distinguent en plusieurs catégories à savoir ceux attaquant les karts devenant nous (les carapaces...), ceux qu'on laisse derrière soit en tant que piège (les peaux de banane...) mais aussi ceux nous octroyant un bonus temporaire (l'étoile, le champignon...). Même si les deux première catégories peuvent être jetées devant ou derrière, il faut néanmoins bien gérer ses objets pour progresser au classement ou bien se maintenir en tête. Et c'est là qu'entre la part de hasard et de malchance du jeu puisque selon notre place au classement, les objets ne sont pas les mêmes. Les premiers ne verront par exemple jamais la fameuse carapace bleue qui allume directement le leader sans qu'il puissent l'éviter... Un parti pris qui fait encore débat aujourd'hui... Il faut aussi noter que chaque personnage dispose d'objets spéciaux comme Yoshi avec son œuf à tête chercheuse, Peach et ses cœurs/boucliers ou Bowser avec sa carapace géante... D'où le fait de bien choisir ses coureurs avant une course.

On y vient enfin, la grosse nouveauté (abandonnée depuis) qui rend Mario Kart : Double Dash !! unique par rapport aux autres épisodes de la série : chaque kart comprend deux personnages. On peut créer les duos que l'on souhaite (Mario et Bowser sur le même kart, sacrilège!) avec un qui conduit et le second qui balance les objets. Sachant que l'on peut intervertir sans problème les positions et que cette nouveauté permet de pouvoir trimballer deux objets en même temps. Cela offre un peu plus de tactique même si on est souvent rattraper par le gros bordel formé par les pilotes sur le chemin où l'on est autant capable d'être épargné comme de se faire enchaîner. Certains circuits sont d'ailleurs plus propices à ce genre de problème comme celui en forme de 0 à l'image des courses de NASCAR. Les équipes de Nintendo ont voulu insister sur l'accessibilité du titre en simplifiant un poil le gameplay empêchant les meilleurs pilotes de pouvoir esquiver certains objets alors que c'était possible avant. Une décision qui a ses détracteurs car elle va plus dans le sens spectacle/retournement de situation que dans l'aspect technique. Néanmoins, les meilleurs pilotes peuvent toujours faire parler leur talent grâce à une bonne gestion des objets, former la bonne paire de pilote avec le bon kart et maîtriser à fond les circuits avec leurs raccourcis... Enfin, le multijoueur profite énormément du fait d'avoir deux pilotes même si seulement les plus jeunes pourront se satisfaire d'avoir le seul job de balancer des objets quand bien même on peut influer sur la vitesse du kart en se penchant dans les virages...

Le jeu est ainsi très complet permettant de faire plaisir à tous les types de joueur que cela soit ceux peu au fait du jeu vidéo comme les acharnés du pad recherchant le plaisir propre aux jeux d'arcade. Côté mode de jeu, le solo comme le multi est bien rempli. L'attrait principal provient des coupes que l'on peut faire en trois difficultés (50cc, 100cc et 150cc) seul ou en multi (soit à deux sur un kart ou chaque joueur contrôlant sa paire). Il y a d'abord 12 circuits disponibles répartis en trois coupes avant que l'on débloque 4 autres circuits (dont la fameuse Route Arc-en-ciel). Après avoir remporté toutes ces coupes (permettant au passage de débloquer des karts et des personnages), on peut ensuite se lancer dans le Grand Chelem (une coupe reprenant toutes les courses) et le mode Miroir portant bien son nom. Et il faudra s'armer de patience pour tout débloquer même si cela reste accessible pour tout joueur s'y mettant sérieusement. En solo il y a aussi un contre-la-montre seul sur les circuits pour faire parler vos talents de pilote. Ensuite, il y a les modes batailles où les joueurs s'affrontent dans des arènes dans différents mode de jeu (les ballons où il faut dégommer trois fois ses adversaires, les bombes à s'envoyer ou un soleil qu'il faut garder avec soi le plus longtemps possible...). Du bonus appréciable permettant au jeu d'offrir une durée de vie plus que conséquente.

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : Mario Kart : Double Dash !! #4 [2003]

Auteur Bastien L.
90

Mario Kart Double Dash !! est le prototype même d'un grand jeu Nintendo : capable d'amuser n'importe qui de 7 à 77 ans comme d'offrir des nuits blanches d'anthologie aux gamers les plus hardcore. Un épisode à part qui tient clairement la route même si les nouveautés proposées ne sont pas ce qui ressort le plus. On retient plus un gameplay mélangeant astucieusement talent et hasard pour des courses diablement addictives enrobées dans une ambiance bon enfant et une technique parfaite.

On a aimé

  • Le frisson de la course
  • L'univers Nintendo
  • Le hasard quand il nous sourit

On a moins bien aimé

  • Le hasard quand il nous fait perdre
  • Une plus grande accessibilité ayant fait débat
  • Il peut y avoir des amitiés brisées...

Acheter le Jeu Vidéo Mario Kart : Double Dash !! #4 [2003] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mario Kart : Double Dash !! #4 [2003] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Mario