Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Room 25 - Edition ultimate, par Gaetan G.

Avis critique rédigé par Gaetan G. le mardi 31 août 2021 à 16h19

Le complexe vous attend !

Sorti en 2012 dans sa version de base, le jeu Room 25 édité par Matagot revient ce mois-ci dans une nouvelle boite, « Ultimate », dans laquelle se trouve également la première extension ainsi que quelques aménagements de règles. 

Ambiance :

« Chers candidats, bonjour ! Vous avez été sélectionnés par le Ministère du divertissement pour participer à notre fabuleux jeu télévisé ! Diffusé en mondiovision, vous allez pouvoir réjouir des millions de téléspectateurs en survivant aux pièges mortels de notre Complexe ludique ! Vous n’avez que très peu de temps pour en sortir. C’est parti ! Et souriez, vous êtes filmés ! »

Room 25 proposait, dans sa première édition (la petite boite), des règles proposant quatre modes de jeu (dont un solo pour ceux qui apprécient), des règles simples de programmation d’actions, une installation rapide, des figurines fragiles, jouable jusqu’à six et un prix intéressant. Bref, à l’époque, j’avais adoré y jouer et le sortais fréquemment. En 2015 est arrivée la première extension baptisée « Saison 2 » à laquelle je n’avais alors pas prêté très attention, le jeu de base me suffisant et mon regard se portant sur d’autres sorties.

Et donc, cette version « Ultimate » c'est le jeu de base accompagné de son extension « Saison 2 » ! A quelques détails près, les modes de jeux « par équipe » et « compétition » n’y étant pas proposés. Mais les modes restants, à savoir « Suspicion » et « Coopératif » sont améliorés et étoffés. Nous verrons cela un peu plus tard.

Mais tout d’abord, une rapide présentation.

Lors de l’installation du jeu, vous allez créer un complexe carré de 25 tuiles (5x5) dans lequel les personnages prendront place sur la tuile centrale (de départ). Les règles à suivre pour la construction sont proposées dans le livret, s’adaptent au mode choisi et permettent de modifier aisément la difficulté. 

Chaque joueur possède les quatre même actions :

  • Regarder de manière individuelle une tuile adjacente
  • Se déplacer vers une salle adjacente (qui sera révélée si ce n’est déjà le cas)
  • Pousser, simple et efficace pour faire passer les autres devant
  • Contrôler le complexe pour faire coulisser une ligne sur laquelle se trouve le personnage  

Chacun possède également un talent qu’il peut utiliser si vous décidez de jouer en mode « expert ».

En début de tour, chacun va sélectionner deux des quatre actions. Dans l’ordre défini par le plateau d’initiative (servant également de compte-tours), chacun joue sa première action, puis, la seconde. Toutes les actions ainsi programmées doivent être réalisées ce qui peut engendrer quelques confusions, regrets ou cocasserie.

C’est de cette manière simple que vous allez pouvoir évoluer dans ce labyrinthe où il vous faudra, dans un temps imparti (compté en nombre de tours) découvrir, pénétrer et déplacer jusqu’en périphérie la fameuse Room 25, la salle de sortie. 

Les bases étant posées, dans cette version « Ultimate » vous pourrez jouer soit en pur coopératif (ou solo), soit en suspicion. Dans ce dernier cas, jusqu’à deux joueurs incarneront de manière cachée des gardiens, leur but étant d’empêcher les joueurs de sortir du complexe dans le temps prévu. Paranoïaques s’abstenir…

Et c’est précisément sur ces modes que l’apport de l’extension « Saison2 » est des plus intéressante. Elle améliore tout d’abord le mode coopératif, grâce notamment aux cartes évènements M.A.C. qui rendent le complexe plus « vivant », plus intéractif. A cela s’ajoute une plus grande variété de salles, notamment la salle « clé » ou les salles robots qui offrent des opportunités, quel que soit le mode de jeu choisi. Enfin, les capacités spéciales des personnages, donnant ainsi un réel intérêt au choix de ces derniers et une façon plus intéressante de les jouer.

Avec ces apports, Room 25 gagne à être considéré comme un vrai jeu coopératif là où, avant, il s’agissait d’une des possibilités de jeu la moins intéressante. 

Le mode « suspicion » n’est pas en reste car il tire également profit de ces apports (à part les cartes). En fonction du nombre de joueurs, jusqu’à deux gardiens pourront mettre des bâtons dans les roues aux prisonniers afin de remporter la victoire. 

Une dernière précision, jusqu’à huit joueurs pourront parcourir le complexe contrairement à la première version où seulement quatre le pouvaient. Même si, à titre personnel, je ne pense pas le sortir avec autant de monde autour de la table, la possibilité existe pour ceux qui le souhaitent. 

La conclusion de à propos du Jeu de société : Room 25 - Edition ultimate

Auteur Gaetan G.
85

Du chemin a été fait depuis l’arrivée, en 2012, de la première édition de Room 25. Cette boite « Ultimate » offre donc une plus-value en termes de possibilités et de rejouabilité. C’est une belle occasion de (re)découvrir ce jeu pour ceux ne possédant pas la version précédente ou n’y ayant jamais joué. Cette grosse boite est une opportunité intéressante pour débuter, sous les meilleurs aspects grâce à l’apport indéniable de la saison 2, l’expérience de Room 25.

On a aimé

  • Deux modes de jeu enrichis
  • Contient une extension qui se rend vite indispensable
  • Des figurines moins fragiles
  • Des emplacements suffisants pour stocker les futures extensions

On a moins bien aimé

  • Pourquoi un simple habillage cartonné autour de la boite ?

Acheter le Jeu de société Room 25 - Edition ultimate en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Room 25 - Edition ultimate sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Room 25