Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Cette Vie derrière nous #2 [2007], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 5 mars 2022 à 09h00

Love, Death and Zombies

La licence Walking Dead est devenue incontournable que cela soit en librairie, à la télévision comme dans nos consoles et il est toujours bon de se replonger dans ses débuts avec le second arc de la série.

Pour rappel, la série a été créée par le scénariste Robert Kirkman en 2003 alors qu'il était passionné de films de zombie même s'il préférait généralement l'aspect effondrement de la société et dynamiques entre personnages que la peur ou le gore qu'apportent ces films. La série Walking Dead pris donc naissance en 2003 chez l'éditeur américain Image Comics avec Tony Moore aux dessins. Pour le second arc, paru aux Etats-Unis en 2004, Tony Moore est remplacé par le Britannique Charlie Adlard (qui restera le dessinateur attitré de la série jusqu'à sa fin en 2019) ayant notamment collaboré au cultissime magazine 2000AD sur des séries telles que Judge Dredd. Une sorte de changement dans la continuité pour ce second tome.

L'histoire reprend après les dramatiques événements du premier tome où le campement rejoint par l'ancien flic Rick Grimes, situé aux abords d'Atlanta, a été attaqué endeuillant le groupe. Il a donc été décidé de le quitter en utilisant la caravane du retraité Dale pour se déplacer et trouver un meilleur abri. Sur le chemin, les complications vont rapidement subvenir car il est difficile circuler en évitant les zombies, en devant bouger les obstacles sur la route et surtout trouver un lieu sûr. D'autant plus que la femme de Rick, Lori, lui apprend qu'elle est enceinte entraînant quelques doutes sur la paternité de l'enfant puisque le coéquipier de Rick, Shane, avait été plus qu'un protecteur pour Lori pendant l'absence de son mari. Le chemin va donc être riche en péripéties pour le groupe qui va notamment rencontrer l'ancien footballer très capable Tyreese (ainsi que sa fille et le petit-copain de cette dernière). Il y aura aussi une pause dans un lotissement fermé, un malencontreux accident de chasse ou la découverte d'une famille retranchée dans une ferme...

Le scénario de Robert Kirkman mélange toujours autant un divertissement addictif et une profondeur très pertinente. Les péripéties s'enchaînent ainsi que les rencontre mettant rudement à l'épreuve Rick et son groupe. On est vraiment avec eux pendant ces 140 pages, on a peur avec eux, on se sent acculé avec eux et on respire avec eux quand ils ont enfin le temps de se poser. On est en plein récit post-apocalyptique de qualité avec les dangers de se déplacer, les zombies qui surgissent quand on s'y attend le moins, les nouvelles rencontres et ceux que l'on perd en chemin... Bref, un enchaînement rapide de péripéties vraiment efficace à qui l'on reproche seulement le fait que certains personnages secondaires (et surtout tertiaires) passent un peu à la trappe. Mais ce qui intéresse Kirkman, on l'a dit, c'est de parler de notre société dont les rapports entre être humains qui sont ici exacerbés par une apocalypse où les personnes se dévorent littéralement entre elles. Dans cet arc, Kirkman insiste plus sur deux thèmes : l'amour et la mort. Le premier est surtout centré sur l'amour au sein d'un couple en parlant des sentiments, des relations sexuelles mais aussi de leur finalité comme avoir un enfant. Il y a plusieurs exemples avec des couples qui se forment, d'autres déséquilibrés ou en perdition...Cela fonctionne parfaitement comme quand la mort est ici évoquée surtout via le prisme du deuil. Les morts ont un impact sur les vivants surtout quand il s'agissait d'une sœur, d'un meilleur ami ou d'une épouse. Sans oublier un deuil difficile à faire quand le mort continue à marcher... Ce qui vaut un meilleur moment de ce tome quand Rick et sa bande font face à un homme n'ayant pas les mêmes idées arrêtées (et surtout définitives...) vis-à-vis des zombies...

 

Pour les dessins, Charlie Adlard est un remplaçant plus qu'efficace de Tony Moore. Il garde la même approche à savoir un noir & blanc travaillé, des cases bien marquées comme séparées ainsi que tracées à la main tout en affirmant bien un styme comics dans son esthétique. On note quand même des différences qui le démarquent de son prédécesseur à savoir des personnages un peu plus épais au niveau de leur morphologie comme une utilisation plus importante du contraste entre les noirs et les blancs. On ne va pas se mentir, l'ensemble est un cran en dessous de Tony Moore tout en s'avérant néanmoins très satisfaisant. Les visages ne sont pas toujours réussis et les morts manquent de détails. On reprochera peut-être un certain manque de détails en arrière-plan (même si cela semble logique afin d'accentuer la puissance des dialogues) comme des scènes d'action un poil brouillonne. Mais cela reste du chipotage face à la qualité des mouvements donnés aux personnages, la stylisation froide de l'ensemble comme cette ambiance désespérée qui transparaît bien au fil des pages.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Cette Vie derrière nous #2 [2007]

Auteur Bastien L.
82

Un second tome très efficace offert par le duo Robert Kirkman – Charlie Adlard qui nous plonge en pleine apocalypse zombie avec plus de mouvements et des péripéties captivantes. Sans oublier une réelle profondeur pour le scénario et des dessins qui sont au diapason.

On a aimé

  • Un arc riche en péripéties
  • Un scénario profond
  • Charlie Adlard, un remplaçant solide...

On a moins bien aimé

  • ... Même si un léger cran en dessous de Moore
  • Un léger manque de détails dans les dessins
  • Les personnages secondaires et tertiaires survolés
     

Acheter la Bande Dessinée Walking Dead : Cette Vie derrière nous #2 [2007] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Walking Dead : Cette Vie derrière nous #2 [2007] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Walking Dead