Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Appelez-moi Cthulhu
Un jeu dans la série Nosferatu pour égayer vos soirées d'hiver

Développé chez Pixie Games et L’imprévue, Call me Cthulhu est comme son prédécesseur Nosferatu (la version vampirique originelle) un jeu d'équipe à rôles cachés, facile à a comprendre et rejouable sans souci. L’ambiance apportée par le thème est clairement un plus sur cet opus. Pierre-Yves Lebeau offre ici un jeu d’apéro ou fin de soirée dynamique et malin.

Le pitch :

Les adorateurs d'une entité monstrueuse organisent des cérémonies innommables pour invoquer leur idole et asservir l'humanité. Pour déjouer leur plan, le Professeur Armitage (les fans de Lovecraft apprécieront) fait appel à un aventurier pour infiltrer les cultistes et dérober leurs livres maudits. Cette fois-ci, les gentils deviennent les méchants, et réciproquement !

Le matos :

- 8 Tuiles Rôle et 1 Tuile Kriss en carton épais

- 1 Plateau de jeu clair et bien conçu

- 1 Marqueur de Santé Mentale, vital !

- 5 Tuiles Livre Dérobé

- 100 Cartes cérémonie : bougie, signe des anciens, portail et livre maudit… La base pour tout cultiste !

- 1 Règle du Jeu seulement en français.

Le matériel est qualitatif et le jeu illustré par Vincent Burger.

Des règles pour invoquer Cthulhu

La partie se déroule en une succession de cérémonies, ces tours de jeu vont permettre aux joueurs de remettre des cartes au professeur Armitage pour favoriser leur équipe, les bougies étant neutres. Si des cartes livres maudits sont données, un livre est dérobé et la cause de l’équipe du bien avance. Le porteur du kriss devra sacrifier un personnage et bien le choisir.

Call Me Cthulhu apporte les mêmes sensations que Nosferatu, mais révèle une dimension stratégique supplémentaire. Les cultistes vont souvent devoir faire un choix fondamental : tenter d’éliminer l'infiltré, au risque de se tromper, ou compter sur la possibilité d’amener sa santé mentale à zéro en invoquant les créatures les plus puissantes. L’attrait du pouvoir est dangereux et la partie bien plus dure à gagner pour les cultistes. Il faudra être patient. La prise de risque sur la santé mentale devient un élément fort pour les joueurs cultistes. De plus, le système de portails et de signes des Anciens peut conduire un cultiste à cacher des informations, voire à mentir, pour empêcher l'infiltré de contrecarrer ses plans.

Les parties sont très rapides, une vingtaine de minutes environ et les créatures différentes permettent une grande rejouabilité. Les jeux à identité secrète sont souvent faciles à proposer à des non joueurs.

Bonus : un jeu de chez L’Imprévue pour amorcer vos soirées

SI Tchatbox ne correspond pas aux thèmes de scifi-universe, il mérite un peu d’attention : à l’heure où beaucoup ont perdus l’habitude des interactions sociales, ou sont introvertis et ont du mal à lancer la conversation, ce jeu offre la possibilité de lancer la soirée, créer de l’ambiance tout en aidant les gens à faire connaissance.

Les règles sont simples : piochez une tige sur laquelle se trouve une question et tentez d’y répondre. Un exemple : quel pouvoir magique aimeriez-vous avoir ? Et hop la discussion peut se lancer. Toutes les réponses sont bonnes et le jeu est propice à rire et à se détendre. Un format convivial pour refaire connaissance !

Auteur : Nathalie Z.
Publié le jeudi 17 novembre 2022 à 07h00

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2022 : janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre