Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Poe Dameron, Tome 2 [2017], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le mercredi 8 décembre 2021 à 09h00

The Escapists

Univers officiel

Une des principales questions qu'avaient les fans de Star Wars à la sortie du Réveil de la Force était de savoir ce qui c'était passé depuis Le Retour du Jedi. Une question à laquelle la série Poe Dameron veut bien répondre.

Lancée en 2016, la série au long cours Poe Dameron a été divisée en France en plusieurs albums cartonnés par Panini Comics. On a pour se second opus affaire à 4 issues de la version américaine. Les trois premières représentent un arc, intitulé Sous les Verrous, reprenant l'équipe du premier tome : Le scénariste Charles Soule (Lando, Obi-Wan & Anakin...) et le dessinateur Phil Noto (Chewbacca...). La seconde est un one-shot, Avis de Tempête, assez indépendant toujours scénarisé par Charles Soule et dessiné par un nouveau venu dans l'univers Star Wars : l'Espagnol Angel Unzueta (Flash, Green Lantern, Wolwerine...).

Sous les Verrous offre la suite directe du Tome 1 alors que le pilote de la Résistance Poe Dameron et son escadron ont toujours pour mission (supervisée par la générale Leia Organa) de retrouver l'explorateur, spécialiste de l'ordre Jedi, Lor San Tekka. Après les événements du premier tome, ils ont appris que le vieil homme s'est rendu sur une prison rencontrer Grakkus le Hutt, ancien collectionneur de reliques Jedi durant l'Empire. Située sur Megalox Béta, cette dangereuse prison a la particularité d'être sur une planète dont l'attraction écraserait n'importe quel être vivant. Les prisonniers sont donc au sol tandis qu'une station contrôle l'attraction depuis l'espace. Sur place, les prisonniers se gèrent seuls alors que Poe et les siens ont l'autorisation de s'y rendre à leurs risques et périls. Surtout quand ils vont se rendre compte que l'agent Terex, au service du Premier ordre, leur réserve de mauvaises surprises. D'autant plus que les prisonniers vont tenter de s'en prendre à eux, à commencer par Grakkus...

L'histoire de Charles Soule est un réel divertissement, du Star Wars pur jus quand bien même tout ce qui touche à la Force est absent. On a le droit à des héros charismatiques, des méchants implacables, des coups de théâtres et de l'humour bien dosé. Cette infiltration permet de voir Poe Dameron autant dérouté que maître de la situation tout en offrant la part belle à BB-8, véritable star du Réveil de la Force. Certains pourront évidemment trouver que les capacités du petit droïde sont un peu exagérées mais cela reste dans l'ADN de la saga. La lecture de l'histoire est vraiment plaisante tant Soule sait rythmer ses intrigues tout en développant bien ses personnages dont les membres de l'équipe de Poe Dameron qui prennent ici plus d'épaisseur. On apprécie aussi les références à d'autres œuvres de l'Univers Etendu comme le roman Tarkin, Grakkus issu de la série au long cours Star Wars (2015-2019) ou d'un autre personnage venant de la mini-série Lando (déjà scénarisée par Soule). Il faut néanmoins admettre que si l'histoire est efficace, elle reste somme toute assez classique et les prises de risques sont minimes comme les informations données sur l'univers.

 

La déception est néanmoins plus importante en ce qui concerne les dessins de Phil Noto. Dans la critique du Tome 1 on s'était demandé si le choix du dessinateur américain était le meilleur pour cette série. Sans vouloir vexer le bonhomme, on reste malheureusement dubitatif. D'autant plus que les dessins sont bien moins inspirés. Au moins, Phil Noto assumait son style et sa coloration couleurs pastel. Là, soit le dessinateur a un peu bâclé son travail soit il a tenté de moins faire ressentir son style. Quoiqu'il en soit on est déçu tant cela paraît terne, vide et sans génie. Le dessinateur prouve néanmoins par moments qu'il a du talent sur les gros plans et quelques scènes. Mais la plupart du temps, on trouve ça vide avec des arrières-plans trop peu travaillés...

 

Avis de Tempête est censé se dérouler après Sous les Verrous même si l'histoire aurait pu se dérouler n'importe quand dans la lutte de Poe Dameron tant elle s'avère indépendante. On retrouve donc notre héros seul sur la magnifique planète Phéryon avec une amie, la journaliste Suralinda. Elle a à peine le temps de lui dire qu'elle travaille sur le Premier Ordre qu'ils sont attaqués. S'engage alors une course-poursuite nous permettant aussi d'en savoir plus sur cette journaliste alien à la peau bleue. Charles Soule nous propose une nouvelle réussite avec une histoire encore bien rythmée nous dévoilant un nouveau personnage très intéressant qu'on a envie de retrouver. Tant par ses motivations que par ses capacités physiques, la journaliste illumine cette courte histoire. Pour ce qui est des dessins, Angel Unzueta livre un travail très satisfaisant qui brille en comparaison avec le pauvre Phil Noto. L'approche est certes plus classique mais cela est très bien exécuté que cela soit les personnages, les vaisseaux, la planète ou le dynamisme des scènes d'action. Au même titre que son héroïne, c'est un dessinateur qu'on veut revoir.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Poe Dameron, Tome 2 [2017]

Auteur Bastien L.
70

Un tome 2 sensiblement au même niveau que le premier. Poe Dameron continue d'offrir des histoires très sympathiques car avant tout efficaces. On regrette néanmoins que cela ne soit que des « aventures de » sans véritable plus value pour la licence. D'autant plus que Phil Noto semble de moins en moins à l'aise sur la série. Heureusement que le one-shot qui clôt cet album relève bien le niveau.

On a aimé

  • Du divertissement efficace
  • Poe Dameron, leader charismatique
  • L'histoire finale avec son personnage de journaliste et son propre dessinateur

On a moins bien aimé

  • Le dessinateur Phil Noto de moins en moins impliqué
  • Très classique
  • Toujours trop avare en informations
     

Acheter la Bande Dessinée Star Wars : Poe Dameron, Tome 2 [2017] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars : Poe Dameron, Tome 2 [2017] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Star Wars