Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Le prix de la liberté #2 [2019], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 19 novembre 2022 à 09h00

Père Honde, raconte nous une histoire !

Univers officiel

« Dans les rues bondées de l'avant-poste de Black Spire, Bazine Netal sort du lot, avec sa capuche en cuir noir et ses doigts maculés d'encre de Rishi. Pourtant, personne ne lui prête attention. Les gens ont l'habitude de voir passer toutes sortes de créatures. Il n'empêche, Bazine se méfie de tout le monde. Si près du but, il serait dommage d'échouer. »

Second tome de la série Flight of the Falcon (qui vous est présentée dans cette critique), Le prix de la liberté est l'oeuvre de l'Américain Lou Anders qui prend la suite de Justina Ireland. De même qu'au casting, Lando est remplacé par Han & Chewbacca mais surtout Hondo Ohnaka.

Le roman se déroule une nouvelle fois pendant la Postlogie alors que l'on suit l'enquête de la mercenaire Bazine Netal (aperçue dans Le Réveil de la Force) à la recherche du mythique vaisseau, le Faucon Millenium. Elle tombe sur le pirate Hondo Ohnaka (personnage créé pour la série animée The Clone Wars aux obédiences très changeantes vu qu'il ne sert que son profit immédiat) qui lui laisse espérer qu'il est en possession du vaisseau. Pour faire monter les enchères, il décide de lui raconter les différentes fois où il a eu affaire à ce vaisseau comme à ses propriétaires. On a donc le droit à trois flash-backs (de longueurs très inégales) dont le premier (représentant 120 pages sur les 190 du roman) raconte comment Han Solo et Chewbacca ont dû collaborer bien malgré eux avec Hondo et une étrange femme pour voler des gemmes très précieuses.

Mis à part les passages dans le présent, qui se déroulent plus du point de vue de Bazine avec un narrateur externe, le récit est raconté par Hondo avec son style assez particulier de pirate roublard, menteur et très vaniteux. C'est le premier point à savoir étant donné que le personnage est loin de faire l'unanimité. Donc si vous l'aimez, vous allez être servi car un récit Star Wars de son point de vue est assez rafraîchissant. Son mode de pensée et ses réflexes de gredin cupide sont assez drôles par moments même si on peut évidemment trouver qu'il est pénible à la longue. Bref, l'auteur Lou Anders a pris un pari avec cette approche et on peut saluer ce risque qui à mon avis n'empêchera pas les lecteurs d'apprécier à sa juste valeur ce roman qui leur est destiné. Par ailleurs, un lectorat âgé de 10-12 ans est a cible précisée par l'éditeur français Hachette Jeunesse.

On apprécie évidemment de retrouver le duo Han Solo et Chewbacca avant les événements d'Un Nouvel Espoir dans une mission bien rythmée qui nous fera voyager sur des planètes aussi étranges qu'insolites avec ce qu'il faut d'action, d'humour et de créatures merveilleuses. Les jeunes lecteurs seront donc conquis par ce cocktail très efficace pour une lecture avant-tout divertissante. Les dynamiques entre Hondo et les deux héros des films sont plutôt bien faites tandis que le personnage de la femme mystérieuse, Mahjo Reelo, est assez intéressant. Lou Anders utilise assez bien l'univers avec des personnages, lieux et concepts repris des films comme d'autres médias intégrant intelligemment ses récits au grand tout que représente Star Wars. « Ses récits » car il y a 3 aventures entre Hondo et le vaisseau. Malheureusement les seconde et troisième histoires sont bien plus courtes donc plus expéditives. La seconde met en scène Maz Kanata s'avérant assez confuse tandis que la dernière (située juste après Les Derniers Jedi) est au final assez grotesque. C'est dommage car le roman termine sur une note assez négative alors qu'il était plutôt sympathique depuis le début.

La conclusion de à propos du Roman : Le prix de la liberté #2 [2019]

Auteur Bastien L.
70

Roman junior très efficace quand il s'agit de divertir les jeunes Padawan, Le prix de la liberté offre aussi une histoire du point de vue d'un pirate aussi charismatique que pénible mettant correctement en scène les personnages iconiques de Han Solo et Chewbaccar. Dommage que les quatre aventures présentes soient très inégales.

On a aimé

  • Si on apprécie Hondo
  • Très divertissant
  • La première histoire

On a moins bien aimé

  • Si on apprécie pas Hondo
  • La seconde et troisième histoire
  • Un sentiment de potentiel gâché

Acheter le Roman Star Wars : Flight of the Falcon : Le prix de la liberté #2 [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars : Flight of the Falcon : Le prix de la liberté #2 [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Star Wars